Mouvement  Patriotique Populaire  Dessalinien

                     

konferans Nasyonal Souvren

C’EST LA CORRUPTION qui empêche de payer des salaires compétitifs

de manger à sa faim, d’avoir l’éducation et la santé pour tous

de vivre dans des logements décents

de réhabiliter l’environnement

de réussir le DEVELOPPEMENT HUMAIN DURABLE

 

Proposition de sortie de crise conjoncturelle et structurelle

Ayant à l’esprit que les élites haïtiennes ont rejeté et/ou méprisé, pendant longtemps, les valeurs fondatrices de la nation, c’est-à-dire la langue créole, la religion vodou, la justice sociale et la devise nationale Liberté, Egalité, Fraternité... Lire Plus

Les sept visages de la corruption institutionnalisée

  1. Le refus de faire la mise en œuvre nationale de la Convention Internationale des Nations Unies sur la Corruption et de ses 14 catégories d’infraction pénale
  2. La politique de laisser-faire pour corrompre les honnêtes gens Lire Plus

Fondements conceptuels de la proposition politique 

Le MOPOD est un mouvement politique qui a pour objectif de contribuer à la refondation de l’Etat-Nation par des moyens pacifiques, centrés sur la tenue d’Une Conférence Nationale Souveraine, en vue d’assurer le bonheur de la population haïtienne.  Lire Plus

Ayant à l’esprit que les élites haïtiennes ont rejeté et/ou méprisé, pendant longtemps, les valeurs fondatrices de la nation, c’est-à-dire la langue créole, la religion vodou, la justice sociale et la devise nationale Liberté, Egalité, Fraternité,

Ayant noté que le mépris ou le rejet des valeurs fondatrices a provoqué, dans un premier temps, l’émergence de l’Etat Prédateur et entrainé, dans un second temps,  l’écroulement des institutions nationales au détriment de la stabilité politique nécessaire à la création de richesses,

Réalisant que l’effondrement progressif de l’Etat-Nation a fermé la voie de la démocratie et du développement durable, au point d’empêcher nos gouvernements successifs de fournir, en quantité et qualité, les services essentiels à la population (eau potable, alimentation, logement, sécurité, justice, école, hôpitaux, etc),

Constatant que les dirigeants actuels ont hérité, certes, d’une situation de dégénérescence historique de peuple qu’ils n’ont pas créée mais qu’ils n’ont pu ni freiner ni contrôler et qu’en raison de cela, les jeunes citoyens et citoyennes ont décidé d’abandonner le navire en péril pour aller chercher, ailleurs, la liberté et la dignité,

Considérant que la lutte politique ne peut se faire dans l’irrespect de la Constitution et des Lois et que la Loi-mère, actuellement en vigueur, ne permet pas au Chef de l’Etat de convoquer une assemblée constituante pour adopter une nouvelle Charte Fondamentale, étant donné que l’Exécutif et le Législatif ont juré de respecter et de faire respecter la Constitution en vigueur,

Considérant que le Pouvoir en place se trouve dans l’incapacité de faire régner l’ordre et la justice, de créer du travail et la richesse, de combattre la corruption et l’impunité, de répondre aux justes revendications populaires, de défendre l’intégrité du territoire et la souveraineté nationale, bref, de faire fonctionner les institutions républicaines afin d’éviter une crise majeure de haute intensité,

Considérant que la volonté nationale doit se substituer à la volonté politique pour voler au secours de l’Etat failli, la Nation meurtrie doit se mobiliser, avec ou sans l’appui des autorités en place, pour trouver ensemble une réponse collective et durable aux problèmes susmentionnés, à travers une Conférence Nationale Souveraine, susceptible de créer un nouvel ordre politique, économique et social,

Considérant qu’il y a lieu de donner suite aux revendications légitimes du peuple haïtien, revendications axées sur la lutte contre la corruption et l’impunité dans le cadre de la mobilisation historique autour du dossier Petro Caribe,

Le MOPOD propose aux autorités de convocation de la Conférence Nationale Souveraine (le Chef de l’Etat et le Peuple) deux scénarios de sortie de crise, l’un avec le Président de la République tout en respectant la Constitution et l’autre avec le Peuple Haïtien agissant dans la plénitude de sa souveraineté :

 

LE SCENARIO DANS LE REGIME OU AVEC LE CHEF DE L’ETAT

  • Le Chef de l’Etat accepte, comme réponse à la crise conjoncturelle et structurelle, le principe d’organiser la Conférence Nationale Souveraine en privilégiant les intérêts supérieurs de la nation, comme l’avaient fait ailleurs, d’autres Chefs d’Etat, en temps de crise
  • Le Chef de l’Etat lance le processus de Conférence Nationale Souveraine, lequel va déboucher, entre autres, sur l’adoption d’une nouvelle Constitution
  • Le Parlement reste en place le temps que dure la Conférence Nationale Souveraine
  • Le Chef de l’Etat démissionne et la vacance présidentielle est comblée selon les dispositions transitoires adoptées dans la nouvelle Constitution.

LE SCENARIO SUR LE REGIME OU AVEC LE PEUPLE

  • Si le Chef de l’Etat refuse le scénario dans le régime, tel que susmentionné, il sera mis en place un Gouvernement de Salut Public avec le Président de la Cour de Cassation comme Chef d’Etat. Ce dernier convoque la Conférence Nationale Souveraine.    
  • Le Gouvernement de Salut Public est composé d’un nombre limité de ministères de crise. Il n’y a ni Premier Ministre ni Parlement.
  • Un Gouvernement Provisoire est mis en place, après la fin du processus, pour organiser les élections selon les dispositions arrêtées dans la nouvelle Constitution adoptée par la Conférence Nationale Souveraine 

CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE

  • La présente proposition sera communiquée, en temps et lieu, à toutes les forces vives de la nation
  • La proposition est considérée comme validée si elle est approuvée par les forces politiques et la société civile dans une large majorité à travers les moyens d’expression dont elles disposent.
  • La proposition modifiée ou pas sera transmise au Chef de l’Etat pour les suites de droit et de fait

RESULTATS ESPERES

  • Les passions politiques se refroidissent
  • Les principales revendications populaires sont satisfaites
  • La stabilité politique est garantie
  • Les solutions aux problèmes structurels sont mises en route
  • Des emplois sont créés
  • L’investissement étranger augmente
  • L’Etat-Nation se reconstruit

Mouvement Patriotique Populaire Dessalinien

MOPOD #83